Sandrine Denoual

Directeur d’activité chez jardin d’orante

Ingénieur agronome de formation, je trouvais dommage qu’on ait totalement abandonné la culture de cornichon en France. Même si la récolte est moins abondante et beaucoup plus coûteuse qu’ailleurs, il y a une réelle place pour un produit 100 % français. Il a donc fallu trouver des agriculteurs et leur redonner confiance en prouvant notre engagement.

Nous les avons rassuré sur le fait que la marque porte ce projet sur le long terme et leur avons fourni de l’aide et de vraies garanties. Cette année 2 n’est que le début d’une longue reconquête !

A terme, j’espère que nous pourrons proposer à tous les clients, tout au long de l’année, toute la gamme Jardin d’Orante en cornichons Français !

L’industriel
Plante cornichon